Newsletter

Randonades : Randonnées et Séjours 100% Pyrénées

Tél. (33) 04 68 96 16 03

randonnée liberté

Vous êtes ici

Accueil » Randonnée liberté

Randonnée liberté

Randonnée liberté et topo-guide

Le topo-guide qui est un guide de terrain et qui vous aide pendant votre randonnée en liberté à trouver facilement votre itinéraire et à connaître un massif. Mais pour une bonne utilisation de cet outil et compagnon de voyage, quelques précisions sont nécessaires. La lecture du topo-guide doit être accompagnée de la lecture de la carte, toutes deux sont inséparables. L'une n'a pas de sens sans l'autre. Il est important de connaître tout le temps (même avec peu de notion d'orientation) votre situation sur la carte pendant la randonnée. Étudiez le parcours la veille sur la carte et sur le topo-guide, essayez de le visualiser, de le mémoriser. L’orientation pendant la randonnée n’en sera que plus facile.

La boussole en randonnée

Lors d'une randonnée liberté, la boussole est aussi un outil indispensable, si vous n'en avez pas achetez-en une et qu'elle soit de préférence montée sur une base rectangulaire de plastique transparent. La boussole vous servira à orienter la carte si vous en avez besoin, et aussi, à suivre de façon précise certaines indications du topo-guide. En effet, il est parfois écrit : "prendre la crête qui part vers le sud-est" ou "le chemin qui part vers le nord" ; une boussole est nécessaire dans ces cas-là.

Le balisage

Certains sentiers sont balisés, d'autres ne le sont pas. Bien sûr, quand les sentiers ne sont  pas balisés, la lecture de la carte et du topo-guide doit être plus attentive. Attention, les balises peuvent disparaître pour des raisons liées à des causes naturelles ou des causes humaines. Les panneaux et les flèches sont assez vulnérables. Même si le chemin est balisé, essayez de toujours savoir où vous êtes sur la carte pendant votre randonnée liberté. Si vous suivez un parcours balisé, et que depuis un moment, vous ne voyez plus de balises ou que le chemin disparaît, revenez jusqu'à la dernière balise et essayez de comprendre où vous vous êtes trompés. La description sur le topo-guide est toujours plus détaillée pour les sentiers non balisés que pour les balisés. Dans tous les cas, la description plus ou moins détaillée dépend de la difficulté du parcours de la randonnée liberté.

Sachez qu'un trait indique la direction à suivre ; une croix qu'il ne faut pas continuer sur cette voie ; et un trait plié vers la droite ou la gauche indique un changement de direction. Certains chemins sont balisés avec des cairns, c'est-à-dire avec des petits tas de cailloux, mais ne vous y fiez que si c'est précisé dans le topo-guide car il a aussi pu être construit par "quelqu'un de passage" et n'avoir aucune vraie utilité pour la rando liberté.

Le sentier de randonnée

Un sentier, un chemin, une piste ou une route : comment faire la différence ? Dans les topo-guides, nous essayons de nous tenir à cette règle simple : une route est pour nous toujours goudronnée, une piste est en terre et généralement carrossable, un chemin est une "piste" plus étroite où l'on peut marcher à 2 de front, et un sentier est un "chemin" plus étroit où la végétation ou l'assise au sol suppose d'être en file indienne pour marcher. Bien sûr, sur le terrain, les différences ne sont pas aussi strictes...

Conseils pour la randonnée liberté

Emportez dans le sac à dos : un vêtement chaud et imperméable, un maillot de corps de rechange en fibre naturelle, un pantalon (si vous partez en short), des lunettes de soleil, un chapeau, casquette ou foulard pour la tête, une gourde d'un litre et demi par personne, votre pique-nique et quelques vivres de course, un sac plastique pour les déchets, une trousse de secours. Et quelques ustensiles complémentaires : l'appareil photo, un guide flore ou faune... sans vous charger inutilement.

Marchez à un rythme régulier et tranquille. Si vous vous fatiguez et que vous devez vous arrêter toutes les deux minutes, marchez plus doucement et trouvez votre rythme. Buvez beaucoup, le plus possible et même avant d'avoir soif. La fatigue arrive très souvent par déshydratation. Si l'eau est froide, buvez doucement et gardez-la dans la bouche. Mais attention à l'eau ! Ne la prenez pas directement dans les ruisseaux et torrents à cause du bétail, l'eau doit sortir du sol (ou de la fontaine) et couler claire : la source doit avoir un bon débit. Vérifiez surtout qu'il s'agit d'une source et non pas d'une résurgence d'eau de surface. Mangez régulièrement pendant la rando, un peu chaque heure. Le repas à midi ne doit pas être trop copieux. Essayez d'éviter d'avoir faim (pour ne pas risquer une hypoglycémie).

2
Moyenne:4,8 / 5 (15 avis)

Vos derniers commentaires

Dominique
réalisé en
Avril 2018
Très bonne ambiance dans le groupe. Bon guide grand connaisseur de la flore, la faune et l'histoire des Bardenas. Hébergement parfait. Nourriture au top. Hôtes absolument charmants. Ne changez...
Michelle
réalisé en
Mai 2018
Circuit bien adapté permettant de voir des paysages différents et de beaux restes de châteaux. L'animateur est un érudit du monde cathare et fait partager ses connaissances. Il est très agréable...
Bernard
réalisé en
Mai 2018
Beau circuit, mais il faudra améliorer la qualité des repas du midi, les salades sont parfois sommaires. Nous repartirons avec l'accompagnateur pour d'autres séjours, belle culture de la...
Line
réalisé en
Mai 2018
Très bon séjour
Nadine
réalisé en
Avril 2018
Ne pouvant prendre l'avion je n'avais pu accompagner mon mari dans l'ouest américain. Dans les Bardenas j'ai vu des paysages, certes plus modestes qu'en Amérique, mais qui m...

Dernières nouvelles des Pyrénées

vignoble corbieres minervois

À ceux qui voudraient découvrir les châteaux du Pays cathare, les...

sommet canigou

À partir du 15 juin 2018, les voitures qui avaient l'habitude d'emprunter la piste du Llech pour monter au Ras des Cortalets devront désormais stationner au parking de l'...

grt 22 val azun

Le GRT 22, nouvel itinéraire transpyrénéen, sera inauguré dans le courant de l'été 2018. Il reliera Arrens-Marsous en...