GR10 #2 : St-Jean-Pied-de-Port - Etsaut

Du Pays Basque au Béarn
POINTS FORTS
  • Découverte du Pays Basque et du Béarn
  • Deux niveaux de confort
  • Portage léger : uniquement les affaires de la journée
  • Traces GPS
PRESENTATION

Votre itinérance toujours en quête d’orient (et peut-être de Méditerranée ?) vous fera croiser un autre périple au long cours, riches de nombreux excursionnistes : le « St Jacques » au niveau de Garazi, la cité rouge, basque et historique de la Basse-Navarre. Les mamelons et douces vallées vont faire place à la plus haute montagne et aux canyons secrets entaillés par l’usure de l’eau au fil des millions d’années de sape. Et les 1 500 m seront à plusieurs reprises franchis, cols d’altitude parmi les sommets aux allures déjà de haute montagne, tels l’Orhy, l’Anie ou le Billare ... Arrivés en Béarn, le Parc National des Pyrénées sera tout proche... Pour voir s’élever vos futures aventures !

Pour cette partie, nous avons délibérément choisi de vous proposer de marcher TOUS les kilomètres du GR 10. Comme de vrais ”GRdistes” ! Les hébergements aux ”bons endroits” pouvant quelquefois faire défaut, il reste tout à fait possible d’adapter certaines étapes jugées trop longues et/ou difficiles grâce à un transfert routier (sous réserve d’accessibilité). Contactez nous pour adapter votre programme sur-mesure.

 
DU AU PRIX TTC S'INSCRIRE
01/06/2021
30/09/2021 565€ S'INSCRIRE
Jour 1 : De Garazi (Saint Jean Pied de Port) à Phagalcette
Après la « rouge » Garazi, ancienne capitale de la Basse-Navarre, vous aborderez une double ascension en balcon au-dessus de la vallée de la Nive (aussi appelée le Béhérobie) tout en picorant des villages au bâti bien typique... basque. Tantôt au fil des crêtes de Handiamendi, tantôt le long des montagnes d’Errékartéa, vous rejoindrez le hameau bien perché de Phagalcette.
Dénivelé : + 900 m, - 420 m   /   Distance : 16 km   /   Durée : 5 h30
 
Jour 2 : De Phagalcette à Iraty
Cette journée s’effectue toujours majoritairement en balcon très panoramique, mais plus en ... altitude. Cette fois, les 1000 m sont très allègrement franchis, pas encore à Ithurramburu, mais vraiment au passage des curieux cromlechs d’Occabé (1433 m). La seconde partie de l’étape nous fait traverser puis dormir au cœur de la forêt d’Iraty, dite plus grande hêtraie d’Europe avec ses 17 200 hectares !
Dénivelé : + 1 420 m, - 730 m   /   Distance : 21 km   /   Durée : 6 h30
 
Jour 3 : D’Iraty à Logibar
Curieusement, vous commencerez l’étape vers le nord-ouest, à contresens presque de la direction future (?) vers la Méditerranée bien à l’est elle, mais c’est pour mieux franchir le col de « Lepo Chipia » nous délivrant de somptueux paysages sur la « haute » chaîne basque : son toit (pic d’Orhy 2 017 m) ainsi que son voisin pyramidal du pic d’Anie (2 504 m) sont là tout proches. Une grande descente chevauchant la crête d’estives et de fougères à droite (et au sud) ou très boisée à gauche (Etchélu au nord) vous fait rejoindre le fond de vallée tout près du gave de Larrau.
Dénivelé : + 350 m, - 1 300 m   /   Distance : 17 km   /   Durée : 5 h15
 
Une version plus courte nommée GR 10 variante est possible en cas de mauvais temps l’étape devient :
Dénivelé : + 150 m, - 1 100 m   /   Distance : 11 km   /   Durée : 3 h15
 
Jour 4 : De Logibar à Senta
D’un canyon à l’autre, où cette étape pourrait s’appeler la journée du vertige ... mais en toute sécurité : vous traverserez Holzarté grâce à sa fameuse passerelle refaite, puis après une belle ascension au-dessus du canyon, tout en « picorant » de multiples cayolars, voici le col d’Anhaou (1 383 m). Belle descente en balcon sur le canyon de Kakouetta pour rejoindre la curieuse église romane de Ste Engrâce.
Dénivelé : + 1 250 m, - 980 m   /   Distance : 22 km   /   Durée : 6 h30
 
Jour 5 : De Senta à Lescun
Une matinée, toute en élévation, d’abord dans des forêts épaisses, puis parmi les frais pâturages d’altitude jusqu’à la plus occidentale des stations pyrénéennes : Arette-la-Pierre-St Martin. Elle marque la fin du pays basque et l’entrée en Béarn. Ce sont les premiers contacts avec la haute montagne : les deux heures suivantes se déroulent à l’altitude moyenne de 1800 m, sous les cimes protectrices du Countendé 2338 m) et du Billare (2309 m). Arrivée solennelle dans le cirque et le village pastoral de Lescun, grandiose avec ses grandes aiguilles de calcaire et ses « orgues » de Camplong
Dénivelé : + 1 400 m, - 1 170 m   /   Distance : 26 km   /   Durée : 7 h45
 
Pour raccourcir l’étape, un transfert taxi est possible le matin (nous consulter) à la Pierre St Martin (on a alors : dénivelé : + 300 m, - 1100 m, distance : 14 km et durée : 4 h15)
 
Jour 6 : De Lescun à Etsaut
Une traversée alternant balcons et mamelons au milieu des « bordes » abandonnées ou encore bien vivantes vous amènera après le plateau de l’Hers au pied de la dernière grande montée de cette semaine : l’ascension du Col de Barrancq, Très large panorama. Puis la descente vertigineuse de prime abord nous amène doucement aux abords du gave d’Aspe ... à Etsaut (ou Borce).
Dénivelé : + 850 m, - 1 130 m   /   Distance : 16 km   /   Durée : 5 h15
 
Jour 7 : fin du séjour à Etsaut après le petit-déjeuner
 
code circuit M3L7

Durée : 7 jours, 6 nuits, 6 jours de randonnée sur le GR 10
Rendez-vous : le jour 1 à 9 h à St Jean Pied de Port (64).
Fin de séjour : le jour 7 après le petit déjeuner à Etsaut (64).
Hébergement : 6 nuits en gîte
Niveau : en moyenne chaque jour, 1 000 m de dénivelé positif et 6 heures de marche effectives
Portage : affaires pour la journée
topo-guide et cartographie précise ; traces GPS du parcours (format .gpx)
Suppléments : 5 nuits en chambre de 2 personnes : 135€/pers - Supplément chambre individuelle (5 nuits) : 160€/pers.
Réduction : Option baroudeur (portage des sacs par vos soins) -130 € / pers. (dans la limite maxi de 390 € pour un même dossier)
Le prix comprend :
- Frais d’organisation
- Hébergement en demi-pension
- Transport des bagages
- Dossier de voyage pour 2 à 4 personnes avec cartes, topoguide, traces GPS (dossier supplémentaire 25€).
Le prix ne comprend pas :
- Acheminement jusqu’aux lieux de rendez-vous et de séparation
- Pique-niques
- Boissons pendant et en dehors des repas
- Envoi du dossier de voyage hors France métropolitaine
- Visites
- Assurances
- Tout ce qui n'est pas mentionné dans "le prix comprend"

Réalisé par Françoise en Septembre 2020

5
Votre note : 5
Très bon circuit.

Réalisé par Gérard en Juillet 2020

5
Votre note : 5
Etape Esterrencuby Lescun longue mais faisable. L’étape en sautant la Pierre St Martin nécessite une bonne endurance (30km). Pour des marcheurs entraînés les transferts taxi ne sont pas utiles ( mais il faut être sûr de sa forme). Topo : comme pour la première partie, un mot d’histoire serait apprécié. Sinon bien adapté.

Réalisé par Catherine en Juillet 2018

5
Votre note : 5
Très bon circuit.

Réalisé par Guillaume en Juillet 2017

4
Votre note : 4
mode confort : les choix de transferts sont judicieux boucle jour 1 sur le topoguide le moment ou il fait revenir sur nos pas durant la boucle n'est pas clair

Réalisé par André en Août 2017

4
Votre note : 4
Bon circuit.

Réalisé par Olivier en Août 2017

5
Votre note : 5
Voici quelques commentaires sur les étapes : - Découverte des environs de St Jean Pied de port: la rando est un peu courte , essayer éventuellement de trouver une autre rando qui permet une plus longue sortie et une meilleure découverte de la ville et de ses environs -Logibar à Senta : durée sous estimée - arrivée à Senta par la D113 alors que le GR fait un détour plus agréable que de suivre la route. Mais peut-être plus long . -Pierre St Martin à Lescun: durée et distance sous estimée (17km)

Réalisé par Andrew en Septembre 2016

5
Votre note : 5
Dommage si on doit omettre l'étape Senta - La Pierre - St Martin! L'ascente par le bois de Leche au Soum de Leche traverse un paysage magique (12 salamandres sur le chemin sous les arbres, et des vautours curieux qui nous qui nous surveillaient sur la crete). L'arrivée a Pierre St Martin est heureusement abrupte: on ne voit presque rien de l'industrie de ski la qu'aux dernieres minutes. Nous avons eu trois jours d'été (jusqu'à Iraty), puis six jours d'automne: le temps a été meilleur que le météo, sauf a St Pierre, ou les nuages épais et la pluie intense nous ont suivi dans la vallée. Le samedi matin, on ne pouvait voir vingt metres du chemin et il pleuvait sans cesse, et nous avons du décider d'abandonner les plans pour l'étape pour voyager a Lescun avec les bagages. Dommage de ne pas voir le terrain des arres de pres, mais le conducteur du taxi (Louis Gandon) nous a raconté beaucoup sur les anciens chemins de mature etc.

Réalisé par Didier en Juillet 2015

4
Votre note : 4
Bon circuit.

À VOIR AUSSI