GR10 #4 : Luz - Bagnères-de-Luchon

Lacs et sommets des Hautes-Pyrénées
POINTS FORTS
  • Pas de sac à porter sauf pour 1 nuit
  • Multitude de lacs de la Réserve Naturelle du Néouvielle 
  • Le Luchonnais et sa kyrielle de “3 000“
PRESENTATION

Cette semaine au fil du GR 10 nous mènera à la moitié géographique des Pyrénées entre les deux mers. Après la traversée du pays Toy, correspondant à la vallée du Luz, nous arpenterons ensuite le site lacustre majeur et la Réserve Naturelle du Néouvielle. S’ensuivront des sites pastoraux toujours actifs avec des villages au vrai caractère montagnard préservé, pour, tout en jouant à saute-col dans les Pyrénées bigourdanes puis luchonnaises, rejoindre Luchon. Vous découvrirez une des fameuses cités thermales ressourçantes dont se délectaient jadis les plus célèbres têtes couronnées d’Europe.

Pour cette partie, nous avons délibérément choisi de vous proposer de marcher TOUS les kilomètres du GR 10. Comme de vrais ”GRdistes” ! Les hébergements aux ”bons endroits” pouvant quelquefois faire défaut, il reste tout à fait possible d’adapter certaines étapes jugées trop longues et/ou difficiles grâce à un transfert routier (sous réserve d’accessibilité). Contactez nous pour adapter votre programme sur-mesure.
 
DU AU PRIX TTC S'INSCRIRE
15/06/2021
30/09/2021 625€ S'INSCRIRE
Jour 1 : De Luz Saint Sauveur à Barèges
De la vallée de Luz, dite de la lumière, belle remontée en balcon au-dessus de la vallée du Bastan. Nous traverserons ensuite le pastoral vallon du Bolou, avant de rejoindre via le plateau (à nouveau nommé) de lumière jusqu’à la station thermale de Barèges.
Dénivelé : + 750 m, - 220 m   /   Distance : 13 km   /   Durée : 4 h15
 
Jour 2 : De Barèges au Lac d’Orédon
Le célèbre col du Tourmalet est maintenant tout proche, mais notre destination nous fera bifurquer vers le jardin botanique de la Gaubie, au départ de la voie Laurent Fignon. On pénètre alors dans un univers plus montagnard, pour remonter le vallon d’Aygues Cluses, picorant au passage les nombreux lacs de Madamète, jusqu’au spectaculaire col de Madamète, point d’entrée de la réserve naturelle du Néouvielle. Notre périple du jour se terminera par les inoubliables lacs d’Aumar, d’Aubert, pour arriver au lac d’Orédon.
Dénivelé : + 1370 m, - 770 m   /   Distance : 19 km   /   Durée : 6 h15
 
NB : pour raccourcir l’étape, un transfert taxi est possible le matin (nous consulter) au parking de Tournaboup (on a alors : dénivelé : + 1170 m, - 370 m, distance : 16 km et durée : 5 h30)
 
Jour 3 : Du lac d’Orédon à Vielle-Aure
Depuis le lac d’Orédon, montée au col d’Estoudou, avec un joli point de vue sur le lac de l’Oule, auquel nous descendons ensuite pour mieux le contourner. Agréable montée en balcon au col de Portet, puis parmi les immenses pâturages faisant grand balcon sur la vallée d’Aure, descente jusqu’au village de Vielle-Aure, au cœur de son auge glaciaire.
Dénivelé : + 850 m, - 1900 m   /   Distance : 19 km   /   Durée : 6 h15
 
Jour 4 : De Vielle-Aure à Germ
Après une petite traversée du fond de vallée permettant la découverte de villages restés « agri-pastoraux », nous rejoignons le col d’Azet, limite de partage des eaux entre les bassins d’écoulement des fleuves Adour et Garonne. Puis une rapide descente nous amène au cœur de la vallée du Louron, dominée par les hauts sommets frontières dépassant ici aussi les 3 000 m. Courte remontée au mignon village de Germ.
Dénivelé : + 1180 m, - 640 m   /   Distance : 14 km   /   Durée : 4 h45
 
Jour 5 : De Germ au refuge d’Espingo
Belle élévation en balcon au-dessus de la vallée préservée du Louron, jusqu’au col du Couret d’Esquierry nous faisant quitter les hautes Pyrénées pour rentrer en haute Garonne. Descente jusqu’aux granges d’Astau par le vallon d’Esquierry, aussi appelé vallon des fleurs. Après une pause réparatrice, progressive remontée du vallon d’Oô, si cher aux cruciverbistes ... L’aquatique se m élange au minéral avec les cascades et lacs d’Oô puis d’Espingo.
Dénivelé : + 1700 m, - 1070 m   /   Distance : 18 km   /   Durée : 6 h15
 
Jour 6 : Du refuge d’Espingo à Luchon
Une étape à l’ambiance plus haute montagne avec le franchissement de deux cols assez escarpés : la Hourquette des Hounts secs et la hourquette de la Coume de Bourg. Un long balcon plus facile puis carrément pastoral nous ramène dans la station pionnière de Superbagnères et son typique ex Grand-Hôtel. Une assez longue descente boisée amène au cœur de la station thermale de Luchon.
Dénivelé : + 500 m, - 1840 m   /   Distance : 19 km   /   Durée : 6 h15
 
NB : en Juillet-Août, il est possible d’utiliser la télécabine de la station de ski (à payer sur place) pour raccourcir de 8 km la descente et enlever 1200 m de dénivelé négatif.
 
Jour 7 : fin du séjour à Luchon après le petit-déjeuner
 
code circuit M3L9

Durée : 7 jours, 6 nuits, 6 jours de randonnée sur le GR 10
Rendez-vous : le jour 1 à 9 h à Luz-St-Sauveur (65)
Fin de séjour : le jour 7 après le petit-déjeuner à Bagnères-de-Luchon (31).
Hébergement : en gîte d'étape (5 nuits) et refuge gardé (1 nuit).
Niveau : en moyenne 1 100 m de dénivelé positif et 6 heures de marche par jour
Portage : affaires personnelles pour 1 nuit
topo-guide et cartographie précise ; traces GPS du parcours (format .gpx)
Suppléments : 5 nuits en chambre de 2 personnes : 125€/pers - Supplément chambre individuelle (impossible à Germ) : 100€/pers
Réduction : Option baroudeur (portage des sacs par vos soins) -160 € / pers. (dans la limite maxi de 480 € pour un même dossier)
Le prix comprend :
- Frais d’organisation
- Hébergement en demi-pension
- Transport des bagages sauf pour 1 nuit en refuge
- Dossier de voyage pour 2 à 4 personnes avec cartes, topoguide, traces GPS (dossier supplémentaire 25€).
Le prix ne comprend pas :
- Acheminement jusqu’aux lieux de rendez-vous et de séparation
- Pique-niques
- Boissons pendant et en dehors des repas
- Douches payantes dans les refuges
- Envoi du dossier de voyage hors France métropolitaine
- Assurances
- Tout ce qui n'est pas mentionné dans "le prix comprend"
Soyez le premier à réagir.

À VOIR AUSSI